A_29 – Nor eta Zer-Nork aditzak OA (Verbos mezclados)

Aditz_aspektua               (Explicaciones)
N_Z-N_Aditzak                (Verbos Nor y Zer-Nork)
o  N_ZN_Ad_Trinkoak_OA (Verbos sintéticos Nor y Zer-Nork)
Hiztegia                            (Vocabulario)
A_29_N_Z-N_OA_1: Esaldiak egin_1 (Hacer una frase)
A_29_N_Z-N_OA_2: Esaldiak egin_2
A_29_N_Z-N_OA_3: Adizkiak_1 (Traducir al euskara estas formas verbales)
A_29_N_Z-N_OA_4: Adizkiak_2
Itzulpenerako_hiztegia (Vocabulario para las traducciones)
A_29_N_Z-N_OA_5: Itzulpenak_1 (Traducir al euskara estas frases)
A_29_N_Z-N_OA_6: Itzulpenak_2

>>>  Material osagarria  (Ejercicios complementarios y PowerPoints)
>>>  Para Mozilla Firefox, pulsar aquí: Material osagarria
>>>  Azterketa autozuzengarriak  (Exámenes autocorregibles)

En las traducciones, sobre todo, es posible que sea válida tu respuesta y el programa no te la acepte (sinónimos, orden, etc.). Caso diferente es el cambio de ‘galdegaia’. ¡Tenlo en cuenta! No es un examen, sólo una ayuda. 

Si ves algún error en algún ejercicio, indícalo, por favor, en un ‘comentario’. …… Ariketa batean, akatsen bat ikusten baduzu, adierazi, mesedez, ‘iruzkin’ batean.  Mila esker!

Ejercicios para practicar especialmente en móviles y tabletas.

euskaraditzak_b1
www.euskaraditzak.blogspot.com www.euskaraditzak2.blogspot.com
—————- ahozko_ariketak_8

12 thoughts on “A_29 – Nor eta Zer-Nork aditzak OA (Verbos mezclados)

  1. Kaixo Koldo
    En el a_29_2 en la 21 y 22 de 30 creo que es botatzen en vez de bota, es algo habitual, no pasado
    Un abrazo
    PP

  2. Kaixo Koldo en el a29-5 el 1 de 20 el niño se ha perdido en el bosque umea basoan galdu da, no umeak, si no hay algo que no entiendo bien
    Un abrazo
    PP

    • ‘Jaitsi’ (bajar) puede ser transitivo o intransitivo. Él bajará algo = Hark zerbait jaitsiko du // Él se bajará de un sitio = Hura jaitsiko da. Hay muchos verbos que pueden ser las dos cosas; el truco está en preguntar ‘¿algo?’. Yo me limpiaré = Garbituko naiz // Yo me limpiaré las manos = Eskuak garbituko ditut.
      Segi aurrera!

  3. Bonjour Koldo
    Cela me fait plaisir que tu te souviennes de moi. Pour ma part, je ne pourrai pas t’oublier puisque tu es, à ce jour, la seule personne qui ait répondu clairement à toutes mes questions. Il se trouve que ma famille vit au Pays-Basque (à Bayonne) et que les voisins de mes parents parlent le basque. Aussi, lors de mes visites, ai-je tenté deux ou trois fois de leur poser quelques questions. Malheureusement, aussi sympathiques et serviables soient-ils, ils ne sont pas très cultivés et sont incapables d’y répondre. La grammaire les effraie, ils s’affolent dès la première question et j’ai fini par renoncer à mes «interrogatoires» pour ne pas les mettre mal à l’aise…

    Je n’ai détecté que deux petites erreurs dans les traductions de ce module.
    29-4-7: hauek –> horiek
    29-4-21: izkutatzen–> ezkutatzen (la première forme apparaît sur la toile mais pas dans mon dictionnaire et c’est la seconde forme qui est introduite dans les exercices précédents de ton site d’apprentissage)

    J’aurais en outre deux questions à te poser:

    La première porte sur les verbes synthétiques. Ai-je raison de penser que la forme synthétique des verbes que j’ai appris correspond à une forme progressive?
    nabil = estoy andando = je suis en train de marcher = ibiltzen ari naiz (Est-ce une forme possible? A-t-elle le même sens que la forme synthétique?)
    ibiltzen naiz = suelo andar = j’ai l’habitude de marcher
    ibili naiz = he andado = j’ai marché

    La seconde question porte sur la forme «eserita» qui apparaît dans la phrase 29-5-3.
    Pourrais-tu me donner quelques explications sur cette forme qui m’intéresse mais que je ne comprends pas ainsi qu’un ou deux exemples avec d’autres verbes?

    Voilà, c’est tout pour aujourd’hui.
    Je te souhaite une excellente journée. Christophe

    • Kaixo, Christophe!

      J’apprécie l’opinion que vous avez de moi. Aussi longtemps que je peux, et dans la mesure où je le sais, je vais essayer de vous répondre.

      En ce qui concerne l’euskara, on parle d’un euskara archaïque. Plus tard, les différents dialectes se sont apparus. Au milieu du siècle dernier, la nécessité d’un «euskara normatif» a été ressentie. Mais, sans abandonner l’utilisation locale de chaque dialecte. Par conséquent, certaines différences (izkutatu-ezkutatu, etc.).
      Malheureusement, les médias informatiques ne sont pas aussi flexibles que l’intelligence humaine et n’acceptent qu’une seule forme.

      Dans les verbes synthétiques, plus qu’une «forme progressive» est une «forme ponctuelle»: «à l’heure actuelle», «à ce moment-là».

      Avant, ils étaient beaucoup plus abondants. Actuellement, les verbes intransitifs les plus courants sont ‘egon, joan, etorri, ibili’. Verbes transitifs, ‘eduki, jakin, ekarri, eraman’. Et quelques formes d’autres verbes.

      Pour les verbes qui n’ont pas de formes synthétiques, le verbe «ari izan» est utilisé.

      Vous me demandez…
      «Nabil = je marche = je suis en train de marcher = Ibiltzen Ari naiz?»
      Nabil = yo ando- yo estoy andando; je marche en ce moment – je suis en train de marcher.
      ‘Ibiltzen ari naiz’ ne peut pas être utilisé.
      ‘Ibiltzen naiz’ = yo suelo andar, yo acostumbro a andar – j’ai l’habitude de marcher.
      ‘Ibiltzen nintzen’ = yo solía andar, yo acostumbraba a andar – j’avais l’habitude de marcher.

      Vous me demandez…
      «La seconde question porte sur la forme ‘eserita’»
      Pour former le participe, à partir du verbe, deux terminaisons sont utilisées:-TA et-(R) IK. (L’utilisation de l’un ou l’autre dépend de la zone linguistique).
      Eserita-Eseririk
      Jaitsita-Jatsirik
      Bukatuta-Butaturik
      Itxita-Itxirik
      Eginda-Eginik

      Tous ces participès répondent à la question «comment?» / Nola?

      Jusqu’à la prochaine. Koldo

  4. Bonjour Koldo
    Merci beaucoup pour tes explications.
    J’avoue avoir quelques difficultés avec le participe répondant à la question «comment».
    Voilà ce que j’imagine avec quelques exemples. Dis-moi, s’il te plaît, si je me trompe.

    1- Elle est restée assise avec ses amis. (comment est-elle restée: assise)
    Bere lagunekin eserita geratu da. (?)
    2- Chez moi, les travaux sont terminés. (comment sont-ils: terminés)
    Nire etxean lanak bukatuta dira. (?)
    3- Dans ce quartier, toutes les maisons sont vendues. (comment sont-elles: vendues)
    Auzo honetan etxe guztiak salduta dira. (?)
    4- Les joueurs entrèrent applaudis par les spectateurs. (comment entrèrent-ils: applaudis)
    Jokalariak etorri ziren txalotuta (quelle déclinaison pour traduire «par les spectateurs» pour peu que cette phrase soit possible?)

    J’espère que ces quelques phrases ne te donneront pas la chair de poule et te souhaite un excellent week-end. Christophe

    • L’utilisation des verbes ‘ser-izan’ et ‘estar-egon’ n’est généralement pas facile pour les francophones ou les italophones.
      Le verbe ‘ser-izan’ fait référence aux qualités: Nolakoa da? (¿Cómo es?)
      Et il est répondu avec des adjectifs — ona (bueno), altua (alto) , luzea (largo), urdina (azul)….
      Le verbe ‘estar-egon’ fait référence à des états ou des situations: Nola dago? (¿Cómo está?)
      Et il est répondu avec des adverbes — ondo/ongi (bien), txarto/gaizki (mal), zutik (de pie), eserita (sentado)…

      Dans tous les cas, le verbe ‘egon’ signifie plus de continuité et de stabilité (rester). Par conséquent, si c’est pour une courte période, il est préférable d’utiliser ‘izan’ (Mikel hor al da?). Et, si vous ne restez pas immobile, utilisez «ibili» (Itziar lanean dabil).

      1- Elle est restée assise avec ses amis. (comment est-elle restée: assise)
      Bere lagunekin eserita geratu da. — Ondo
      2- Chez moi, les travaux sont terminés. (comment sont-ils: terminés)
      Nire etxean lanak bukatuta dira. (?) — lanak bukatu dira (impersonnel) / bukatuta-bukaturik daude.
      3- Dans ce quartier, toutes les maisons sont vendues. (comment sont-elles: vendues)
      Auzo honetan etxe guztiak salduta dira. (?) — etxe guztiak saldu dira (impersonnel) / salduta-saldurik daude
      4- Les joueurs entrèrent applaudis par les spectateurs. (comment entrèrent-ils: applaudis)
      Jokalariak etorri ziren txalotuta (quelle déclinaison pour traduire «par les spectateurs» pour peu que cette phrase soit possible?)
      Traduire l’expression “par les spectateurs” … c’est comme si c’était le sujet d’une autre phrase: ‘ikusleek txalotuta’:
      ‘Jokalariak ikusleek txalotuta sartu ziren’.
      ‘Lo que has hecho / lo hecho por ti está mal’ — Zuk egina gaizki dago.

      • Merci beaucoup pour tes explications que j’ai lues très attentivement et que je trouve très intéressantes.

Utzi erantzun bat

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Aldatu )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Aldatu )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Aldatu )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Aldatu )

Connecting to %s